REGIONAL

Projet Opération Acacia (POA)

MM_NGARA

Programme de NGARA - Ouganda

ACACIAGOMME

NATIONALE

Projet d'Alimentation pour les Actifs (Kenya)
Renforcement des capacités de ENNDA (Kenya)

AUTRES INFO SUR LES PRODUITS 

Réseau d'information
Base de données Publications
Réaction 

Pays

PROJET OPÉRATION ACACIA (POA)

Anglais


La FAO en collaboration avec l'Union Africaine est entrain d’organiser un atelier terminal pour POA qui se tiendra à Addis-Abeba au cours de la deuxième semaine de décembre 2008.


Le "Projet Opération Acacia " (POA), projet d'appui à la sécurité alimentaire, à l'atténuation de la pauvreté et à la lutte contre la dégradation des sols dans les pays producteurs de gommes et résines est un projet régional d'appui à la sécurité alimentaire et le développement rural sur les terres arides des pays producteurs de gommes et résines dans le Sahel. 

Le POA est la phase préparatoire d'un programme de 10 ans à l'assistance aux pays producteurs dans le cadre du Réseau pour les Gommes et Résines Naturelles en Afrique (NGARA). L'objectif du Projet Opération Acacia est de contribuer au développement durable, à la sécurité alimentaire, et à la lutte contre la pauvreté et la désertification par la promotion et l'intégration de gommes et résines dans les économies rurales en Afrique et est composé de trois éléments distincts et complémentaires, à savoir : 
· Le développement d'actions pilotes dans 6 pays producteurs; 
· Préparation d'un plan de 10 ans pour les pays associés; 
· Assistance à la coopération régionale dans le cadre de NGARA et autres pays associés ou d'autres réseaux intéressés.

Le Projet Opération Acacia est financé sur le Fonds Spécial Italien pour la Sécurité Alimentaire et est géré par la FAO. Il est mis en œuvre dans six pays membres de NGARA, choisis sur des critères spécifiques, à savoir: Burkina Faso, Tchad, Kenya, Niger, Sénégal et Soudan. 

La phase pilote a débuté le 5 novembre 2003 et s'est achevé le 31 décembre 2006 (NTE), avec un budget de US $ 4, 690,000. La coordination des activités de la phase pilote a été menée par un Conseiller Technique Principal (CTP) et le bureau de la Coordination de NGARA à Nairobi, Kenya. La gestion Tevchnique du projet a été assurée par une Unité Technique de Gestion au sein de la Division/Département de la Gestion et la Conservation de Forêts de la FAO, à Rome. La gestion financière a été assurée par le Bureau régional pour l'Afrique (RAF) à Accra. 

Approche 

Le projet appuie les populations rurales des pays bénéficiaires à réhabiliter les terres dégradées par l'établissement de systèmes de production agro-sylvo-pastoraux dans les terres arides, basés sur l'utilisation de la Technologie Vallerani ® de confection des ouvrages mécaniques de collecte et de Conservation de l'eau de ruissellement en utilisant deux charrues spécialisées : Treno et Delphino. Ainsi, cette Technologie aide les pays bénéficiaires à améliorer le système de production et de contrôle de qualité des gommes et résines commerciale par la formation et la création d'associations (nationales et producteur). 

Les principaux résultats sont présentés ci-dessous 

AOP activités de la phase pilote 

Chaque pays a reçu un tracteur et deux charrues spécialisées : Treno et Delphino et l'équipement relatif pour la réhabilitation de sites sélectionnés. Les véhicules ont été également achetés pour le suivi et l'évaluation des activités sur le terrain. 

Au total, plus de 100 sites ont été labourés et plantés d'arbres et autres spéculations agricoles pour les communautés dans les 6 pays et au total, couvrant une superficie d'environ 9600 ha. Outre les plantations de Acacia senegal, le projet a également favorisé la plantation des autres produits tels que des fruits indigènes, les aloès et les plantes médicinales tels que le palmier doum et le neem. Ces produits ont été incorporés dans certaines activités de la phase pilote et sont entrain de devenir de précieuses interventions. Les communautés ont été également impliquées dans la collecte de semences et l'établissement des pépinières communautaires. Plus de 2 millions de jeunes plants d'Acacia ont été produits dans les pépinières et plantés au cours des trois dernières saisons de pluies. 

Dans tous les 6 pays bénéficiaires, les communautés locales ont bénéficiées des programmes intensifs de renforcement des capacités. Des résultats très interessants ont été obtenus grâce à des diverses sessions de formation sur l'utilisation et l'application de la technologie mécanisée de récolte d'eau (Système Vallerani), les techniques de production maraichères, de la production agricole, la production de gommes et résines, la technique de la saigné, de la récolte et du contrôle de qualité de la gomme, y compris la manutention de la gomme après récolte. 

Des associations nationales ont été renforcées et/ou mis en place sur les gommes et résines dans 4 pays en vue d'élaborer une politique nationale commune sur la gestion de ces ressources et le développement des marchés afin d'améliorer le partage des avantages, de stabiliser l'offre et les prix du marché. Des directives ont été données pour d'autres pays membres et il est prévu que des associations similaires soient créées grâce à des initiatives futures. 

Les synergies avec d'autres projets, ONG, organisations communautaires, secteur privé, organisations internationales et autres institutions locales ont également été créés et renforcés pour faciliter une approche intégrée dans les zones d'intervention. Des détails sont fournis dans la section 5.0. 

Le suivi et l'évaluation ont été également entrepris, au niveau national en utilisant un protocole de surveillance et au niveau régional par le CTP et le Coordinateur de NGARA. 

Préparation d'un plan de 10 ans pour les pays associés 

L'élaboration d'un programme à long terme (10 ans) représente le deuxième élément du Projet Opération Acacia. Un processus de consultation a été mené à la fois au niveau national et régional impliquant AGRFOR (consultants internationaux qui ont été contractés par la FAO) afin d'élaborer le programme à long terme en liaison avec le CTP, Coordinateur National de NGARA et les Coordinateurs de Projets dans les pays bénéficiaires. 

Le consultant de l'équipe AGROFOR en collaboration avec le Coordinateur de NGARA et le CTP ont visité les 6 pays bénéficiaires de la phase pilote du POA et les données recueillies ont été recueillies à partir des dossiers des projets nationaux ainsi que des idées pour le programme régional. Un cadre pour le programme à long terme a été élaboré et des stratégies pour le développement d'une proposition de projet ont été mises en place. D'autres consultations ont eu lieu au Kenya au cours de la deuxième semaine de septembre 2006 pour préparer un document de projet, qui a été discuté au cours de l'atelier régional qui s'est tenu à Dakar, au Sénégal, en novembre 2006. 


Assistance à la coopération régionale et aux réseaux intéressés 

Depuis sa création, NGARA a joué un rôle toujours plus important entre les pays membres dans l'échange d'informations, dans la production et le développement du commerce, de la formation, du transfert de technologie et de l'évaluation des ressources et à leur utilisation durable. 

Treize pays de la région ont établi des points focaux nationaux, lié au bureau de la coordination de NGARA à Nairobi pour mettre en œuvre les activités du projet et faciliter l'échange d'informations et la communication. 

Dans le cadre du Projet Opération Acacia les activités suivantes ont été réalisées: 

o Renforcement de la communication entre les pays membres de NGARA par e-mail et le site Internet de NGARA; www.ngara.org 

o La génération d'informations et de bases de données nationales et d'une structure de base de données régionales sur la production et la commercialisation de ressources de gomme et résine 

o La reconnaissance officielle du NGARA. Le Secretariat NGARA a commencé le processus d'enregistrement du réseau en vue que le réseau soit entièrement opérationnel et devient une entité juridique autonome pour lui permettre de mieux s'acquitter de son rôle important dans la région. 

o L'extension du partenariat de NGARA. Il existe actuellement 14 pays membres. Le Cameroun a manifesté son intérêt de devenir le 15ème pays membre du réseau, et est actuellement dans le processus de sélection d'une organisation à assurer le point focal dans le pays. 

La phase de consolidation du POA

La phase pilote a pris fin en décembre 2006 et une phase de consolidation du POA a été approuvée pour un an avant de passer à un programme de 10 ans. 

Cette phase de consolidation du POA devrait commencer en janvier 2007, mais a finalement commencé vers la fin du mois d'août 2007. Voici les principales activités retenues pour la phase de consolidation: 

o Consolidation des résultats de la phase pilote 
o Finalisation du programme à long terme et des projets nationaux de chaque pays participant; 
o Mise en place d'une mission d'évaluation tripartite; 
o Campagne de sensibilisation; 
o Organisation et la tenue d'une table ronde des donateurs 

Un Conseiller Technique Principal (CTP) a été recruté et est basé à la FAO, Bureau sous-régional d'Addis-Abeba, en Éthiopie. Le Coordinateur de NGARA et la Secrétaire Bilingue ont été recrutés en septembre 2007 et sont basés au bureau de Secrétariat de NGARA à Nairobi, Kenya. 

4.1. Progression de la phase de consolidation

4.1.1. Mission Tripartite d'Evaluation (MTE) 

Cette mission a eu lieu au mois d'octobre 2007 et a été coordonné au siège par TCAP et facilité dans la région par le titulaire du budget d'Accra et les bureaux des pays de la FAO. La mission a été composée par les membres suivants: 

M. Amadou Maiga: Représentant de la FAO dans la Mission - Chef de Mission 
M. Giuliano Soncini: Représentant du Gouvernement Italien dans la Mission 
Engr. Chidume Okoro: Représentant de NGARA / Coopération régionale dans la Mission 

La mission s'est rendue au Burkina Faso, au Sénégal, au Kenya et au Soudan. Le but de cette mission était d'évaluer d'autres choses entre les: 

o La pertinence du POA à l'élaboration des priorités et des besoins; 
o La clarté et le réalisme du projet de développement et objectifs immédiats, y compris la spécification des objectifs et l'identification des bénéficiaires et les perspectives de viabilité; 
o La qualité, la clarté et la pertinence de la conception du projet 
o L'efficacité et l'adéquation de l'exécution de projet 
o Les résultats du projet, y compris une évaluation complète et systématique des résultats obtenus à ce jour (quantité et qualité par rapport au plan de travail et les progrès vers la réalisation des objectifs immédiats) 
o Perspectives pour soutenir les résultats du projet par les bénéficiaires et les institutions d'accueil, après la fin du projet 
o Coût effectif du projet 

Le rapport de cette mission est attendu. 

5. Synergies du POA et collaboration avec d'autres projets pertinents dans les pays bénéficiaires. 

Le Projet Opération Acacia (POA) phase pilote a été formulée pas pour être mis en œuvre isolément, mais appuyer les efforts d'un projet ou une initiative en cours dans les pays bénéficiaires en vue de chercher à collaborer et à compléter les efforts visant à renforcer la gestion durable des ressources naturelles. 

Au cours de la mise en œuvre de cette phase pilote du POA, beaucoup d'efforts ont été déployés pour la formulation des dossiers de projets et la recherche de la collaboration. Grâce à ces efforts, les initiatives suivantes sont actuellement en cours dans les différents pays de POA, ainsi que dans d'autres pays membres de NGARA. Il s'agit notamment de : 

5.1 Collaboration avec le Mécanisme Mondial (UNCCD Organe subsidiaire) 

NGARA coordonne la formulation d'un projet financé par le Mécanisme Mondial (MM) d'UNCCD intitulé Utilisation d'Acacias dans le paysage des pratiques de gestion visant à atténuer la dégradation des sols, réduire la pauvreté et promouvoir la sécurité alimentaire dans quatre pays à savoir le Burkina Faso, l'Éthiopie, le Mali et l'Ouganda. 

Pour plus d'information, référer à la section MM-NGARA sous les Projets de NGARA ainsi que le site web de MM. 

Gestion innovatrice des arbres de Acacia senegal pour améliorer la productivité des ressources et la production de la gomme arabique dans les zones arides et semi- arides de l'Afrique subsaharienne (ACACIAGOMME) 

Il s'agit essentiellement d'un type de projet de recherche développé sous la coordination générale du CIRAD Foret et financé par l'UE du programme INCO-DEV. Cameroun, Kenya, Niger et Sénégal sont les pays participants. 

Pour plus d'information, référer à la section ACACIAGOMME sous les projets de NGARA ou email info@ngara.org 

NGARA © 2007 Tous droits réservés.


 

 Droits réservés NGARA © 2007.